Rencontre avec Lama Pieter

Enseignements et méditation au Parc de Sceaux

Avril 2016 Rencontre avec Lama Pieter
Avril 2016 Rencontre avec Lama Pieter

Avril 2016, rencontre avec Lama Pieter

 

 

Rinpoché a organisé la venue à Paris de Lama Pieter. Nous avons pratiqué la méditation en extérieur sous sa conduite, et il nous a aussi donné des enseignements sur la pratique des préliminaires.

 

Dans le paysage magnifique des cerisiers du Japon "Kanzan" du Parc de Sceaux en pleine floraison (sakura), nous avons, sous la conduite de Vénérable Pieter, pratiqué une libération, ainsi qu'une séance de méditation assise et en marchant. Les passages de pluie n'ont pas atteint les déterminations.

Lama Pieter nous a expliqué l’intérêt de la méditation : elle nous permet de comprendre le fonctionnement de notre esprit et l'apparition des émotions. Petit à petit, au cours de la méditation, nous pouvons en pleine conscience distinguer la venue de nos émotions. Avec cette disposition de notre conscience, nous avons la capacité de nous libérer de l’esclavage de celles-ci, et pouvons obtenir une profonde liberté.

 

Si vous êtes débutant dans la pratique de la méditation, vous pouvez commencer par choisir un objet devant vous et vous portez votre regard dessus. Vous vous relaxez, et respirez normalement. De temps en temps, votre attention peut être distraite. Dès que vous en prenez conscience, remettez doucement votre attention sur l’objet devant vous. Cette technique nous aide à éliminer les émotions négatives pour les transformer en émotions positives.

 

Au fur et à mesure de la pratique des séances de méditation, vous devenez plus efficace dans ce que vous faites (travail et activités diverses), et avez plus d’harmonie dans la vie familiale et personnelle car vous savez mieux gérer les émotions négatives.

 

Le 30 avril, Vénérable Pieter nous a enseigné l'importance de comprendre et observer l'impermanence. L’impermanence est le cœur des quatre préliminaires extérieurs (le corps humain est précieux ; la vie est impermanente ; la loi de causalité préside à toute chose ; il y a beaucoup de souffrances dans le samsara ). Comprendre le sens profond de l’impermanence nous permet d’avoir un esprit de renonciation et de détermination solides, et est nécessaire pour pratiquer le dharma avec assiduité.

 

Comme les disciples sont en train de pratiquer la prise de refuge et les prosternation dans les cinq préliminaires (les prosternations et la prise de refuge, la pratique de Vajrasattva, l'offrande du mandala, et le Guru Yoga),Vénérable Pieter a parlé du sens de la prise de refuge et de la pratique des prosternations. Il a rappelé que la prise de refuge est fondamentale dans le Buddha Dharma.

 

Aujourd’hui, il y a des personnes qui prennent refuge dans l’argent, dans leur voiture, dans la propriété de biens divers, ou dans la relation amoureuse. Ces "objets" de refuge peuvent nous apporter des bonheurs temporaires; mais comme ils sont impermanents, notre attachement à eux va finalement conduire à des souffrances. C’est pourquoi il faut d’abord prendre refuge dans les Trois Joyaux (Buddha, Dharma, et Sangha).

 

En ce qui concerne les prosternations, Lama Pieter dit qu’elles peuvent enlever notre arrogance, nous aider à accumuler des mérites, et purifier notre mauvais karma, ce qui est bien. Ainsi, il faut garder un esprit respectueux et joyeux pendant cette pratique.

 

Lama Pieter nous a ensuite guidé pour la prise de refuge et les prosternations; à la fin de de chaque pratique, il faut dédier (ou dédicacer) les mérites afin que tous les êtres soient libérés de la souffrance et de ses causes, et qu’ils parviennent à l’éveil parfaitement accompli, fruit de la bouddhéité.