Avec la compassion, il n'y a pas d'ennemi; avec la sagesse, il n'y a pas d'affliction

Traduction du livre WECHAT COLLECTION 2013-2014

Traduction du livre WECHAT COLLECTION 2013-2014
Traduction du livre WECHAT COLLECTION 2013-2014

Avec la compassion, il n'y a pas d'ennemi; avec la sagesse, il n'y a pas d'affliction

 

2013.03.04

 

“Avec la compassion, il n’y a pas d’ennemi ; avec la sagesse, il n’y a pas d’affliction”. Ce sont les mots du Bouddha.

 

Une personne avec beaucoup de sagesse a souvent moins d’afflictions, et une personne avec beaucoup de compassion a souvent plus de capacités dans sa vie de tous les jours. Une telle personne ne veut pas faire mal aux autres, parce qu’elle a de l’amour dans son cœur, et garde toujours une motivation bienveillante pour les autres. Pour atteindre cet état, il faut s’entraîner. Quand cela devient une habitude, notre cœur se remplit d’amour, de compassion, et de sagesse. Les jalousies et les agressions que nous avions auparavant vont disparaître, et tout le monde pourra en bénéficier. Cependant, de telles personnes sont vraiment rares.

 

On connaît Mère Teresa, qui est une personne normale, ni un dieu ni riche. Quand elle fut morte, il ne resta d'elle que trois choses matérielles : une paire de pantoufles, les vêtements qu’elle portait, et une photo. Rien d’autre. Beaucoup de tibétains lisent ses livres et la considèrent comme un modèle. Une personne comme elle a connu des bonheurs dans sa vie et le sens de cette vie est magnifique ! Même si Mère Teresa n’avait au début de sa "carrière" ni réputation, ni statut social, ni argent, elle a réussi à aider tant de personnes. C’est pour cette raison que le monde la connaît et elle est devenue plus réputée qu’un roi. Comment peut-elle réussir à faire tout cela ? C’est parce qu’elle a de la compassion dans son cœur. Elle a dédié tous ses efforts à bénéficier aux autres sans penser à sa propre personne. Dans son esprit, il y a une énergie de compassion qui coule, ce qui donne une signification entière à sa vie. Pour un être humain, le plus précieux, c’est d'avoir un cœur de compassion.

 

Dans notre monde, il y a des personnes très intelligentes. Cependant, si ces personnes n’ont pas de compassion, leur intelligence va faire mal aux autres et leur apporter de la souffrance. Si l'on peut combiner l’intelligence ou la sagesse avec la compassion, cela peut aider beaucoup de gens.

 

Maintenant, comme notre compassion est encore faible, nous pensons souvent à nous-mêmes : je veux être bien, je veux de l’argent, je veux…je veux... et nous mettons notre propre intérêt en priorité. Une personne avec compassion n’est pas comme cela, et elle pose toujours les intérêts des autres en priorité. Cela vient de la bénédiction de la compassion.

 

Plus nous avons de compassion, et moins nous sommes égoïstes, moins nous pensons seulement à nous.

 

Si nous pouvons penser plus aux autres et moins à nous-mêmes, nous aurons plus de bonheur et moins de souffrances. En revanche, plus nous sommes égoïstes, et plus nous aurons de malheurs et moins nous aurons de bonheurs.

 

 

Gyalwai Nyugu Rinpoché

慈成加參仁波切