Lignée des Maîtres Dzogchen Longchen Nyingtik

大圆满龙钦宁提传承祖师

Lignée des Maîtres Dzogchen Longchen Nyingtik
Lignée des Maîtres Dzogchen Longchen Nyingtik

Lignée des Maîtres Dzogchen Longchen Nyingtik

 

Dans la tradition vivante de la sagesse du Tibet, chaque écriture, chaque pratique de la méditation et méthode d'entrainement de l'esprit est transmise de Maître à élève, pour devenir partie intégrante de l'expérience de celui-ci.

 

Le Dzogchen Longchen Nyingtik, également nommé La Grande Perfection, fait partie de l'école Nyingmapa, qui est la plus ancienne tradition du bouddhisme Tibétain. Il y a deux formes de transmission : la transmission Kama, qui est une transmission orale dans la lignée. Elle passe de Maître à disciple depuis des siècles. Il existe également la miraculeuse lignée directe des Termas, qui transmet de précieux Trésors Spirituels. Ces joyaux furent cachés au 8ème siècle par Padmasambhava et sa disciple Yeshe Tshogyal, afin qu'ils soient préservés jusqu'à leur découverte au moment approprié dans des temps futurs.

 

Les pratiques préliminaires de Longchen Nyingtik, l'Esprit du Coeur de la Vaste Connaissance, sont un Trésor Spirituel initialement réalisé par Rigdzin Jigme Lingpa (1729-1798). Jigme Lingpa le transmit à Jigme Gyalwai Nyugu, et depuis lors, il est devenu une des pratiques les plus enseignées de l'école Nyingma.

 

 

Références tirées du Livre de Patrul Rinpoché : "Le Chemin de la Grande Perfection", traduction réalisée par le Comité de traduction Padmakara